All Men are Mortal!

Dans le sillage de Beauvoir…

1948 : Irène Jacob incarne une actrice célèbre dans le Paris de l'après-guerre : Régina Colombe. A son hôtel, ces temps de renouveau insouciants sont remis en cause par la présence d'un étrange locataire : on ne connait pas son nom, uniquement le numéro d'une chambre : 52. Qui est-il ? Silencieux, il peut rester des heures immobile sous la pluie, comme si rien ne pouvait lui arriver. Regina va tenter d'en savoir plus et de découvrir son (terrible ?) secret…

Vendons la mêche : né il y a plusieurs siècles, Fosca - c'est son nom du locataire - est immortel. Ce film curieux n'ose tomber complètement dans le fantastique, même si quelquees flash-back rapides nous y invitent… Pour Régina, actrice inquiète du regard des autres et de sa destinée, il n'y a plus qu'une chose qui compte : être aimée, entrer dans le souvenir de cet homme extraordinaire. Car s'il dit vrai, elle pourra peut-être, à son contact, échapper à son destin de mortelle ? Au début du film, elle donnait ce conseil à une nouvelle dans la troupe : « If you want to success as an actress, don't sleep with the wrong man! »
Déconseillées aux âmes sensibles, deux scènes : celle où Fosca prouve de manière sanglante qu'il ne peut pas mourir… et celle où Irène Jacob annonce qu'elle renonce à la scène (mais là, c'est vraiment du cinéma !)
[am, 2003]

 

(DR)

All Men are Mortal (1995)
(Titre français : Tous les Hommes sont mortels)
1995 - 94 min.
Director: Ate de Jong.
D'après la nouvelle de Simone de Beauvoir : « Tous les hommes sont mortels »
Irène Jacob est Regina Colombe.
Avec aussi : Stephen Rea (Fosca), Colin Salmon (Chas), David Healy (Le producteur), Chiara Mastroianni (Francoise)

(DR)