La Double vie de Véronique - © Monika Jeziorowska
La Double vie de Véronique
Aurions-nous tous un double ?
1991 - France/Pologne - 96'

Cette histoire de correspondances mystérieuses entre une Polonaise et une Française est le premier film tourné par Kieślowski hors de Pologne (avant Trois couleurs Bleu, Blanc, Rouge).

En bref…

Weronika, jeune choriste polonaise souffre du cœur, et meurt lors d'un concert. A Paris, Véronique, musicienne, possède également une voix sublime, la même apparence et le même problème cardiaque. Elle rencontre un marionnetiste, Alexandre, le perd, retrouve sa trace après un jeu de pistes sonores envoyé sur une cassette. Dans le sac de Véronique, Alexandre découvre la photo d'une femme qu'il prend pour Véronique : c'est Weronika, prise lors d'un voyage de Véronique en Pologne. Alexandre écrit un livre : l'histoire de deux femmes nées dans deux pays différents qui ne se sont jamais connues mais sont identiques ; l'une mourra, l'autre survivra, profitant de l'expérience de son double malheureux…
Doc. Criterion - DR

En savoir plus sur www.IrenKa.com

Plus/More about…

La Double Vie de Véronique

Réalisateur : Krzysztof Kieślowski - Scénario : Krzysztof Kieślowski & Krzysztof Piesiewicz - Production : Sidéral, Le Studio Canal +, Tor Production (Varsovie) - Producteur : Leonardo de la Fuente - Producteur exécutif France : Bernard Pierre Guiremand - Distribution : Sidéral Directeur
Chef opérateur : Sławomir Idziak - Musique : Zbigniew Preisner - Montage : Jacques Witta
Irène Jacob est Weronika/Véronique - avec aussi : Anna Gronostaj (voix de Weronika), Philippe Volter (Alexandre Fabbri), Claude Duneton (père de Véronique), Louis Ducreux (Le professeur), Sandrine Dumas (Catherine), Gilles Gaston-Dreyfus (Jean-Pierre), Guillaume de Tonquedec (Serge), Władysław Kowalski (père de Weronika), Kalina Jedrusik (femme bariolée), Halina Gryglaszewska (tante), Alexander Bardini (chef d’orchestre), Jerzy Gudejko (Antek)…
Palmarès : Festival International du Film (Cannes 1991), Prix de la critique internationale 1991, Prix du jury œcuménique 1991, NSFC (National Society of Film Critics) Awards Meilleur film étranger 1992, etc.
DR